L’histoire du skateboard

Le skateboard est un sport qui a émergé dans les années 1950. Il consiste à glisser sur une planche à roulettes en effectuant diverses figures. Les skateboards ont été inventés par les surfeurs californiens qui voulaient pratiquer leur sport en dehors de l’océan. Au début, les skateboards étaient fabriqués à partir de planches de surf usagées. Les premiers modèles étaient très instables et peu maniables. Les skateboards ont connu une évolution au fil des années, notamment grâce à l’ajout de roues en caoutchouc et de roulements à billes. Aujourd’hui, le skateboard est un sport pratiqué dans le monde entier et reconnu par les différentes fédérations sportives.

Les origines du skateboard

Le skateboard est une invention des surfeurs californiens des années 1950. Ces derniers voulaient pouvoir pratiquer leur sport en dehors de l’océan. Ils ont donc commencé à fabriquer des planches à roulettes en utilisant des planches de surf usagées. Les premiers modèles étaient très instables et peu maniables. Les surfeurs ont alors commencé à ajouter des roues en caoutchouc et des roulements à billes pour améliorer la qualité des skateboards. Les planches à roulette ont ensuite été popularisés par des stars du cinéma et de la musique, ce qui a permis de les faire connaître du grand public. Au début des années 1970, le skate était devenu si populaire que des compétitions ont été organisées dans tout le pays.

L’évolution du skateboard au fil du temps

Au fil des années, le skateboard a connu une évolution considérable. Les planches ont été allongées et élargies pour améliorer la stabilité et la maniabilité. Les roues en caoutchouc ont été remplacées par des roues en polyuréthane, ce qui a permis d’augmenter la vitesse et la glisse. Les améliorations apportées au skateboard ont permis de rendre ce sport de plus en plus accessible au grand public. Aujourd’hui, le skateboard est un sport pratiqué dans le monde entier et reconnu.

Le skateboard dans la culture pop

1950-1970 : Un sport en devenir

La première apparition du skateboard dans la culture a été dans les années 1950. Il a été popularisé par des films et des séries télévisées telles que « The California Kid » et « McKeever and the Colonel » ou par des bandes dessinées comme « Archie ».

Ce sport a continué à gagner en popularité dans la décennie de 1960 et début des années 1970. C’est à cette époque que des événements tels que le « Dogtown Skateboard Championship » et le « Pipe Masters » ont été créés. C’est aussi devenu un symbole fort de la culture punk et new wave. Le skate a connu une période de déclin dans les années 1970, mais a connu un regain de popularité dans les années 1990. 

1980 : une pratique en déclin

Entre ces deux périodes, dans les années 80, le skate ne plaisait plus qu’aux passionnés qui étaient les seuls à ne pas l’avoir oublié.

C’est durant cette période que les skateurs ne veulent plus être bridés aux skateparks et veulent développer leur technique dans tous les milieux urbains : des sauts de marches, l’adaptation de figures sur des trottoirs, rebords, etc.

Malgré que le grand public oubli un peu la planche à roulette en elle-même, le marché du skate s’élargit et commence à créer une mode : vêtements, accessoires, outils, livres, cassettes, etc.

1990 : la décennie d’un skate technique

Au début des années 1990, le skate devient plus esthète. Place à la technique ! En l’espace de quelques années seulement, plusieurs dizaines de figures sont créées et sont aujourd’hui restées : le heelflip, le kickflip. Le skate revient peu à peu à la mode et beaucoup de cours commencent à être donné. 

2000 : une pratique ancrée

Dans les années 2000, le skate est désormais bien en place et n’a plus besoin d’essayer de plaire, il plait. La propagation d’Internet à travers le monde le rend de plus en plus populaire pour tous les âges, les compétitions extrêmes n’arrêtent pas et les internautes peuvent regarder des figures impressionnantes.

En 2001, le film-documentaire « Dogtown and Z-Boys » a été réalisé, mettant en vedette les plus grands skateurs du moment. 

2010 : des alternatives au skate

Le skate est aujourd’hui tellement ancré dans la culture et dans notre quotidien qu’il est fréquent de voir des skateurs dans la rue, s’entraînant, se rendant au travail ou à l’école. Le marché s’est élargi et des alternatives comme le waveboard, le longboard ou même le fameux hoverboard sont les petits-fils du skate.

Jeune homme avec des écouteurs qui roule sur un skateboard dans la rue

Autres questions posées

Qui sont les skateurs les plus célèbres ?

Le plus célèbre est certainement Tony Hawk qui a marqué plusieurs générations et même celles d’aujourd’hui. Rodney Mullen, le technicien du skate, créateur de nombreuses figures comme le kickflip est également un pionnier réputé. On peut aussi citer Steve Caballero, Bob Burnquist, Andrey Reynolds et encore beaucoup d’autres.

Pourquoi le skateboard a-t-il connu un tel succès ?

De nombreux joueurs professionnels sont devenus des icônes dans le monde du sport, comme Tony Hawk et ont permis de populariser le skate. Il est devenu particulièrement populaire auprès des jeunes du monde entier, en particulier dans les pays occidentaux. Le fait d’être à la fois un loisir, une compétition, une source d’adrénaline, un moyen de locomotion et un élément de style qui a créé sa mode et un mode de vie le rend particulièrement apprécié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *